La gestion des déchets en entreprise : par quoi on commence ?

Un salarié génère entre 120 et 140 kg de déchets par an.* Vous l’avez compris, le papier remporte la première place. Nous nous nourrissons de papier au bureau. Cette fourniture numéro 1 représente 70 à 85 kg par an dans les poubelles de votre structure. Du coup, la gestion des déchets en entreprise s’organise. Par quoi on commence ? Un inventaire s’impose pour bien identifier et quantifier tous vos déchets et ne rien laisser de côté ! Vous avez tout à y gagner ! Vous réduirez les coûts de votre établissement et l’impact environnemental de votre activité. Prêt pour amorcer cette transition ?

Savez-vous quels types de déchets vous produisez dans votre entreprise ? Un déchet c’est vague ! Pour vous aider à répondre à cette question, je vous propose de vous en poser 4. Ainsi vous saurez tout sur vos déchets. Cette première phase essentielle vous permet d’identifier et d’estimer le volume à gérer pour arriver à le diminuer. Promis, vous y verrez plus clair ! 👀

1 – Quels déchets sont évacués chaque jour dans votre entreprise ?

Oui, votre entreprise génère au quotidien une quantité impressionnante de déchets : verre, papier, plastique, biodéchets, informatique, etc. Commencez par catégoriser ces matériaux, ces substances ou ces produits en fin de vie :

✅ déchets inertes (carrelage, brique…) ;

✅ déchets dangereux (peinture, cartouches d’imprimantes, toner..) ;

✅ déchets non dangereux (papier, carton, plastique, déchets organiques…).

Une fois inventoriés, vous évaluez s’ils sont recyclables ou pas. S’ils le sont, est-ce que vous les triez et les évacuez en conséquence ?

2 – Quels futurs déchets entrent dans l’entreprise ?

Un déchet c’est quoi ? Prenons le code de l’environnement pour vérifier ce qu’il dit !

« Est un déchet au sens du présent chapitre tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon. » Article L541-1

Dans votre entreprise, vous laissez entrer tous les jours des fournitures, du matériel, des gobelets… mais qu’est-ce qui génère le plus de déchets ? Identifier tous ces déchets va vous aider à envisager des actions en conséquence. Pourquoi ne pas mettre du Zéro Déchet dans les habitudes de votre équipe ?

3 – Est-ce que des initiatives internes existent déjà pour réduire les déchets ?

Ce constat vous évite de vous lancer dans une réflexion ou des actions inutiles. Si votre entreprise a déjà prévu de changer la machine à café dans un mois, vous pouvez éliminer cette idée, non ? À moins que vous ayez une envie soudaine de choisir une autre machine ? Connaître les actions individuelles des collaborateurs permet aussi de les valoriser, et de les inciter à converser eux-mêmes sur le pourquoi de ces actions.Vous faites ainsi d’une pierre deux coups : vous évitez du travail inutile et vous trouvez en interne des ressources pour communiquer !

4 – Quelles sont les habitudes de chacun en matière de déchets ?

Elles  aident à identifier si la marge de progression peut être rapide.Elles mettent en avant les bonnes pratiques prises par certains — individuellement.Elles valorisent les actions efficaces auprès des autres membres de l’équipe.Ce bilan est un vrai plus, surtout si vous chiffrez les volumes et le coût engendré pour l’entreprise. Il apportera des arguments à la nécessité de lancer une réflexion, d’initier des actions concrètes auprès des plus réticents, d’obtenir l’appui d’un maximum de personnes au sein de l’entreprise. C’est la beauté de l’intelligence collective !Ainsi vous repérez les actions les plus pertinentes pour votre activité. Vous vous concentrez sur celles qui seront les mieux suivies, et celles qui auront un vrai impact sur le coût de gestion des déchets.

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ».

👇 6 actions efficaces pour réduire vos déchets

📃 Réduire la quantité de papier utilisée

Nous sommes de gros consommateurs de papier. Alors, comment réduire cette fourniture ?

➖ Vous limitez les possibilités d’impressions en mutualisant les copieurs par étage ou par service,

➖ vous programmez les imprimantes avec l’option recto-verso,

➖ vous incitez les salariés à ne pas imprimer systématiquement les documents.

D’ailleurs, la planète vous remerciera aussi pour toute l’encre et les consommables d’imprimante économisés (et votre portefeuille aussi).

👛 Réfléchir aux achats de fournitures de bureau

Acheter moins et mieux, c’est possible ! Comment ? Vous centralisez des fournitures, avec des dépenses responsables réduisant le plastique, et ainsi vous privilégiez des achats qui sont vraiment indispensables à chacun.

☕️ Trouver des alternatives au tout jetable pour les pauses

Nous sommes d’accord, on parle avant tout de tous ces objets plastiques à usage unique (gobelets, touillettes, emballages repas…) mais pas uniquement. Même les gobelets ou autres objets dits recyclables / compostables restent des déchets… et il existe des solutions pour les remplacer par des objets solides et pérennes.Par exemple :

  • Offrir un mug et une gourde personnalisés aux nouvelles recrus
  • Boire du café et du thé en vrac

🍝 Valoriser vos déchets biodégradables de repas

Vous avez un petit bout de terrain ? Pourquoi ne pas produire votre compost et vous lancer dans le potager d’entreprise ? Cette initiative verte permet de tisser des liens en jardinant à la pause avec ses collègues. Vous instaurez ainsi une nouvelle façon de s’aérer la tête. C’est bon pour les neurones, pour l’esprit d’équipe, et en plus vous sensibilisez tout votre  personnel à l’écologie.

♻️ Améliorer les pratiques de tri grâce à des contenants sympas et des consignes claires

Oui, une communication claire vous aide à impliquer votre équipe dans la démarche collective de la réduction des déchets dans votre entreprise.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Ensemble, vous adoptez des gestes éco-responsables pour mieux gérer vos dépenses et protéger notre chère planète Terre.

🖥 Réfléchir aussi aux « déchets » informatiques

Vous avez des DEEE dans vos locaux : vieux téléphones, des imprimantes cassées, des achats d’ordinateurs…15 % des téléphones sont collectés pour être recyclés en France. Un chiffre dérisoire ! Vous pouvez y remédier en recyclant ou en donnant le matériel informatique de votre entreprise.

Cela vous évitera de vous lancer dans une réflexion ou des actions inutiles… Si votre entreprise a déjà prévu de changer la machine à café dans un mois, ce n’est peut être pas sur ce point là qu’il sera intéressant de travailler, non ? A moins que vous ayez envie de choisir une autre machine ?

Connaître les actions individuelles des collaborateurs permettra aussi de les valoriser et de les inciter à communiquer eux même sur le pourquoi de ces actions.

Cela permettra de faire d’une pierre deux coups : on s’évite du travail inutile et on trouve en interne des ressources pour communiquer !

P’tit récap :

Un inventaire s’impose pour diagnostiquer le volume de vos déchets et identifier les parties prenantes.
Une réflexion collective au sein de votre équipe cerne les attentes, les besoins et implique vos collaborateurs dans la transformation de votre enseigne. Une communication claire et fun aide la transition de tous avec des consignes de tri efficaces. Une récréation verte crée une excellente ambiance au travail et sensibilise toute votre équipe à la valorisation des déchets avec un compost et des carrés de potager pour des pauses bien-être.

Finalement, vous disposez d’une multitude de petites bonnes actions à mettre en œuvre pour bien gérer les déchets dans votre société. Je suis sûre que vous arriverez à en identifier quelques-unes réalisables dans votre structure.Mais la gestion des déchets en entreprise est un projet  d’équipe avec un élément moteur : l’émulation collective. La force du groupe et de l’esprit d’équipe sont des leviers pour sensibiliser tous les échelons de l’entreprise. Ainsi, ils se sentent concernés et partie prenante du changement.Toutes ces actions représentent un chouette moyen de mobiliser vos collaborateurs autour d’une aventure ayant du sens, et dont la finalité permet de cultiver le mieux-vivre au bureau.

👉 Si vous avez besoin d’aide pour mettre en place une bonne gestion des déchets en entreprise, discutons-en ensemble !

*Source : Ademe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.